Actualités


La fontaine de Trevi retrouve sa splendeur


Seize mois de travaux auront été nécessaire pour ce monument emblématique et symbole de la Ville Éternelle.


La fontaine de Trevi retrouve sa splendeur
Une nouvelle beauté. À Rome, la fontaine de Trevi, dans laquelle de nombreux touristes jettent, dos à la fontaine, une pièce avant de faire un vœu ou pour être assurés de revenir un jour dans la capitale italienne, est de nouveau visible depuis mardi. Après seize mois de travaux dont le coût a été estimé à plus de deux millions d'euros, qui ont été financés par la maison de couture Fendi (LVMH), le monument du XVIIIe siècle a retrouvé sa splendeur. L'eau coule de nouveau vers le grand bassin séparant la petite place de l'immense sculpture baroque adossée au palais Poli.

«Nous sommes fiers et orgueilleux que notre nom soit lié à cette beauté. C'est un message d'amour à cette ville», a déclaré, lors de la cérémonie d'inauguration, mardi, Pietro Baccari, le patron de la maison de couture, avant d'ajouter: «Nous ne nous arrêterons pas ici, nous avons quatre autres projets» pour Rome.

Durant les seize mois, une passerelle en plexiglas avait été installée et un petit bassin permettait de recueillir les pièces de monnaie. Selon Pietro Beccari, trois millions de personnes sont venues (re)découvrir ce chef-d'oeuvre de l'art baroque pendant les travaux. Ces derniers ont commencé le 30 juin 2014 et devaient s'achever au bout de vingt mois. La dernière restauration avait été effectuée il y a 23 ans.

Chaque année, près d'un million d'euros de pièces de monnaie sont récupérées dans la fontaine et intégralement reversées à des organisations caritatives.

La fontaine de Trevi a connu un regain de célébrité notamment avec la scène de «La Dolce Vita» (1960) de Federico Fellini, avec l'actrice suédoise Anita Ekberg y prenant un bain de minuit en robe du soir et qui donne la réplique à Marcello Mastroiann i: