Réussir son séminaire



L'évolution du Team Building au cours de la dernière décénie



Le team building Késako ?

Le team building est un anglicisme apparu dans les années 80 et qui signifie littéralement « construction d’équipe » et est notamment utilisé pour désigner toutes les réunions des personnels d’une entreprise dans un cadre extérieur à vocation ludique, sans aucun aspect ou de notion de travail. Le plaisir, ensemble, dans un cadre non familier. Les principaux objectifs sont évidemment une meilleure cohésion dans le groupe et une facilitation de travail collaboratif au retour. Ou comment allier culture d’entreprise et loisir.
Depuis son essor dans les années 80, le team building a beaucoup changé de visage. Auparavant plutôt réservé aux cadres et commerciaux avides des sensations fortes, le team building s'adresse maintenant à tout personnel et permet aux DRH de consolider les ressources humaines de la société autour d'un projet commun.

L'évolution du team building des années 90 à 2000?

IlAprès un gros boom dans les années 90 et une floraison des prestations en voyages d'affaires, incentives et consorts, les années 2000 sont fastes. L'économie est au mieux, les finances des entreprises permettent la multiplication des opérations "extérieures". Mais face à ce succès, une déviation par rapport à l'objectif originel apparaît. La dimension festive remplace petit à petit le côté cohésion ludique.

Le team building aujourd'hui?

Entre 2005 et 2010, la crise économique s'invite dans la danse. Les sociétés deviennent de plus en plus regardantes en terme de budgets. le marasme s'installe quelque peu et l'euphorie de la découverte du concept du team building commence à s'étioler. Pourtant cet outil de motivation a fait ses preuves, heureusement d'ailleurs et le marché du MICE commence à se refaire une santé depuis 2010 avec une progression de + 1,2%.
L'organisation des voyages d'affaires a tendance à se réduire avec des durées plus courtes et les demi-journées sont de plus en plus prisées (+24% en 2009), avec une cohésion aussi effective mais en réduisant les coûts.
Aux agences de s'adapter et de proposer des prestations à meilleur rendement, certainement moins loin, plus ludiques. L'âge d'or est peut être passé, mais le marché a encore de beaux jours devant lui.