Actualités


Belle avancée pour la 1ère destination oenotouristique de France


Gironde Tourisme lance les 6 routes du vin de Bordeaux : à fond l’oenotourisme !


Pascale Got, députée et présidente de Gironde Tourisme, dévoile les 6 Routes du Vin ce midi à Bordeaux © JPS
Pascale Got, députée et présidente de Gironde Tourisme, dévoile les 6 Routes du Vin ce midi à Bordeaux © JPS
Un lancement en fanfare ce midi depuis Gironde Tourisme. Pascale Got, sa présidente, a dévoilé les 6 nouvelles routes du vin de Bordeaux qui seront en place au printemps 2016. En route vers les châteaux, le « pied au plancher en direction des touristes »…

60 appellations, 118 000 hectares à Bordeaux, à parcourir c’est un peu difficile… Aussi, les touristes apprécient, non pas d’être forcément pris par la main mais accompagnés à travers brochures, sites internet ou signalétiques pour pouvoir préparer leur séjour, leur « Wine Trip ».
 

La 1ère route du vin en Graves et Sauternes lancée en 2013
La 1ère route du vin en Graves et Sauternes lancée en 2013
En 2013, l’offre « Route du Vin » a pris corps et même son essor. Depuis la création de la route du vin en Graves et Sauternes, 3 autres ont été labellisées puis 2 dernières aujourd’hui; Côté Châteaux vous en avait parlé en primeur: voici donc les 6 répertoriées: en Graves et Sauternes, en Blaye et Bourg, en Entre-Deux-Mers, en Médoc, en Saint-Emilionnais et Libournais et bien sûr une autre dans la ville « Bordeaux Portes du Vignoble. » Pour Sophie Gaillard, responsable de cette dernière c’était une « évidence d’en créer une dans la ville de Bordeaux, avec le fameux classement 1855, 12 structures existentes dont de nombreuses Cours du XXX Juillet, la Cité du Vin et Bordeaux Fête le Vin. »

 

Regardez ce film de © Gironde Tourisme – Com by AVM « La Gironde : Pays des Vins de Bordeaux »

C’est un joli coup touristique et économique pour créer une dynamique d’ensemble. Propriétés viticoles, restauration et hôtellerie, tout le monde va bénéficier de cette dynamique, la porte n’est pas fermée, » Pascale Got présidente de Gironde Tourisme.

La route du vin en Saint-Emilion, Pomerol, Fronsac et Libournais, avec Françoise Lannoye présidente de l’Aoc Castillon © JPS
La route du vin en Saint-Emilion, Pomerol, Fronsac et Libournais, avec Françoise Lannoye présidente de l’Aoc Castillon © JPS
Pour Françoise Lannoye, présidente des Vins de Castillon: « moi j’y crois vraiment, car les touristes aujourd’hui ils ont besoin d’avoir un parcours qui leur soit proposé avec surtout un grand choix de propriétés, de lieux pour dormir ou pour se restaurer, c’est cela qui est intéressant c’est d’avoir une offre globale.
Au niveau de Castillon on met en place des déjeûners créateurs d’accords qui auront lieu le 3e dimanche d echaque mois, également des survols de l’appellation en avion et des visites des différents châteaux. »


« Les routes du vins de Bordeaux en Gironde », c’est un label national vignoble & découvertes qui va s’adresse à un visitorat important:

Aujoud’hui nous comptons 4,3 millions d’oenotouristes dans le vignoble bordelais », Pascale Got

« L’Entre-Deux-Mers travaille depuis plus de15 ans à cette offre », « avec ses 18 appellations et 9 organismes de défense, l’offre oenotoursitique est très riche et variée », apprend-on par ailleurs. Pour le Médoc en revanche, c’est un réveil plus récent comme le raconte Chrystel Colmont, vice-présidente du Pays du Médoc, en charge du tourisme: « nos 188 prestataires sont ravis de faire partie de ce beau challenge avec nos 9 appellations. Nous avions déjà la D2 mais nous étions en ordre dispersés. Il s’agit de mettre tout cela soit ordonné et convivial. Par l’eau, par la terre et par les airs, quelque soit la voie que vous empruntrez vous serez bien accueillis ». « En plus nous avons une super marraine avec Mimi Thorisson, une cuisnière passionnée qui a créé son blog mimithorisson.com et collabore avec « Elle A Table »
 

Cendrine Cailler et Aurélie Lombange, pour la route en Blaye et Bourg © JPS
Cendrine Cailler et Aurélie Lombange, pour la route en Blaye et Bourg © JPS
Il y a aussi cette nouvelle route du vin en Blaye et en Bourg: ce sont Cendrine Cailler, chargée de communication du syndicat de Blaye (700 viticulteurs) et Aurélie Lombange chargée du développement oenotouristique au syndicat de Bourg (500 viticulteurs) qui sont présentes pour promouvoir leur route… « On est en pleine discussion avec la Maison des Côtes de Blaye pour créer un produit commun en début d’année prochaine, en plus avec Bourg qui est en train de se dynamiser avec l’ouverture d’un nouveau bar à vins au printemps et une nouvelle structure d’accueil réceptive, on va vraiement dynamiser cette route des vins en collaboration avec la Maison des Côtes de Blaye. »

Et Pascale Got de conclure : « ça va surtout donner une cohérence du fait qu’on est la 1er destination oenotouristique ici en France et aussi parce que l’ensemble de notre territoire n’était pas couvert par des routes du vin, maintenant c’est chose faite donc ça va donner beaucoup plus de visibilité. »

Effectivement, il était temps d’avoir une action commune et globale quand on sait que la plus vieille route des vins est celle d’Alsace, inaugurée en 1953, elle s’étend sur plus de 170 kilomètres et 73 communes et souhaite la bienvenue à ses petites soeurs, bien plus jeunes.
 

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl, Sylvie Tuscq-Mounet et Sarah Paulin


France 3  region Blog Publié par Jean-Pierre Stahl le 14/12/2015 à 14:17:20